home présentation de montresanciennes.com histoire des montres anciennes les substances luminescentes galerie photo de montres anciennes mon atelier et ma collection de montres anciennes vos collections de montres anciennes publicités anciennes sur l'horlogerie petites annonces de montresanciennes forum de montres anciennes liens de montresanciennes.com me contacter

Une restauration terminée

Un petit apercu du travail effectué avec passion pour redonner une nouvelle jeunesse à ce garde temps.

Philip Watch Caribbean 1000m "Hi-Swing"

Frangine de l'Edma présentée dans une autre page, cette Philip Watch Caribbean 1000m Hi-Swing est une plongeuse de haut vol, puisqu'elle fait partie du cercle très fermé des gardes-temps capables de résister à 1000m de fond. Dans cette page, je ne précise pas les étapes de la restauration une à une. Je vais m'attarder sur l'étanchéité. Pour résumer les autres étapes, la montre a été entièrement démontée, le boitier repoli par mes soins avec une finition polie mirroir sur les coté et brossé sur le dessus des anses. Le mouvement a été nettoyé, puis réglé. La couronne d'origine était en parfait état mais le filetage du tube était trop endommagé pour être conservé. La couronne ne se vissait plus dans le tube. Par conséquent, un tube neuf et une couronne neuve ont été posés sur le boitier.

Le modèle de plongeuse type Caribbean est un label connu et a été distribué sous plusieurs marques, dont Philip Watch. Les Caribbean les plus répandues sont signées des marques Jenny, Philip Watch ou encore Precision. Ces montres sont très partcilières : la solution technique adoptée pour l'étanchéité est une solution d'ingénieur, pensée avec maitrise et surtout rigueur. En effet, la conception relève de l'ingénierie pure, contrairement aux autres marques comme Omega ou Rolex, qui, bien que prestigieuses, ont été pensées par des horlogers, le boitier Caribbean a été pensé par un ingénieur et cela se voit au premier coup d'oeil.

Ainsi, on peut apercevoir le système d'étanchéité par joint torique sur les brevet ci-après. Il s'agit d'une étanchéité triple, d'où son nom "Triple Safe". Il y a un premier joint sous le verre, donc entre le verre et le boitier. Ensuite, une bague vissée recevant deux joints : le second joint vient entre le verre et ladite bague. Le troisième joint se positionne entre la bague et le boitier. Le verre est donc à la fois pris en sandwich entre deux joints, qui sont pris en sandwich entre la bague et le boitier. On trouve bien trois joints en tout.

Photo de Edma Caribbean 1000m Photo de Edma Caribbean 1000m

Tout d'abord, voici une petite photo à coté de l'Edma avec la couronne Caribbean d'origine :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

Après les explications théoriques, passons à la pratique, avec pour commencer une photo du boitier nu, prêt à être doté du premier joint qui va se loger sous le verre, en sandwich entre le verre et le boitier :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

On pose ce premier joint dans sa gorge :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

Puis la bague, avec ses deux joints concentriques, un pressant contre le verre, un autre contre le boitier :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

Ici le second joint, qui pressera sur le dessus du verre. Il est ici photographié au voisinage de sa gorge. Notez qu'il est plus petit que la gorge. En effet, lors du montage, il sera posé sur le verre et non dans la gorge. Il prendra sa place naturellement dans sa gorge sous couple - le serrage provoquant une expansion du caoutchouc :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

Puis le troisième joint, assurant l'étanchéité triple, qui pressera sur le boitier :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

Et voici la gorge dans laquelle il se lorgera sur le boitier :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

Je pose le mouvement et la courone :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

Je pose le verre, le premier joint est en dessous :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

Ceci fait, je pose le second joint au dessus du verre et je graisse à la graisse au silicone la gorge correspondante sur la bague :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

J'engage alors la bague dans le boitier sur les premiers filets :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

Puis serrage à la potence, la bague présentant des usinage pour loger les ergots idoines :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

C'est serré ! Il s'est passé quelques minutes à voir le décalage des aiguilles :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

Puis pour terminer, je pose la lunette tournante :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

Quelques photos en studio :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

Suite à cette restauration, je n'en suis pas resté là et j'ai décidé de rendre à cette montre sa vocation première : aller à l'eau.
Par conséquent, je l'ai équipée d'un bracelet Nato (qui offre une grande plage de réglage) et voici une petite mise en scène avec une torche électrique Aqualux d'époque en guise de préliminaires avant le contact avec l'élément marin :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

Fini les préambules, j'attaque la vraie préparation :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

Puis à l'eau !

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

... et de retour sur le bateau, elle prend la pause après une petite plongée :

Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m Photo de Philip Watch Caribbean 1000m

Valid CSS! Valid XHTML 1.0 Transitional

Accueil - Présentation - Un peu d'histoire - Les aiguilles luminescentes - La galerie photo - Mon atelier et ma collection - Vos collections
Les publicités anciennes - Les petites annonces - Le forum - Le livre d'or - Les liens - Me contacter